Dans le cadre du projet Frégate — projet d’éducation à la citoyenneté en lien avec les thèmes d’EMC de Première —, durant la  semaine du 5 au 11 novembre, les élèves de la classe de Première S1 ont abordé les enjeux de la défense et de la commémoration du centenaire du 11 novembre 1918 lors de trois temps forts : la réception à l’Hôtel de Ville de Rennes, la tenue au lycée de conférences-débats sur le thème de l’Armée et la participation d’élèves volontaires à la  commémoration qui s’est tenue le 10 novembre au soir Place de la Mairie.

Réception des élèves de 1S1 à l’Hôtel de Ville de Rennes en présence du commandant Siret de la frégate “La Motte-Picquet”, Mme Smits, IG Histoire-Géographie, Mme Brièro, adjointe au maire et M Johannel, Proviseur.

Le mercredi 7 novembre les élèves de la classe ont été reçus par Mme Brièro, adjointe au maire de Rennes et chargée des questions de l’enseignement et des mémoires. Les élèves, accompagnés du Proviseur et du Proviseur-adjoint de l’établissement et de leurs professeurs d’Histoire-Géographie et d’EMC, ont été félicités pour leur engagement dans le projet par Mme Smits, Inspectrice générale d’Histoire-Géographie et le Commandant Siret de la frégate « La Motte-Picquet », partenaire du lycée.

Conférence-débat sur la Défense française animée par les élèves de 1S1 (Colomban, Léonie et Solange) et le Lieutenant-colonel Dunoyer.

Durant l’après-midi, les élèves qui avaient préparé en groupe les conférences-débats denses en informations ont présenté devant un public divers (parents, élèves et professeurs) les thèmes abordés avant de laisser la parole aux intervenants (le commandant adjoint de l’équipage Romanet, de la frégate, sur le thème de la place des littoraux et de la mer dans la défense française ; Alain Boulaire, historien, sur la Marine nationale ; le colonel Chassaing des Écoles de Saint-Cyr-Coëtquidan sur le thème de l’Armée française ; le Lieutenant-colonel Dunoyer sur la Défense française à partir du Livre blanc). Ainsi, l’assistance a appris, entre autres, que la France est une nation maritime qui doit défendre 19 000 km de côtes (DROM-COM compris) et que 5000 marins sont sous et au-dessus des mers tandis qu’il y a toujours un sous-marin lanceur d’engins nucléaires (SNLE) français quelque part en mission depuis 1972. En outre, l’armée française, première armée d’Europe avec 274 000 hommes, dont 210 000 militaires en moyenne âgés de 33 ans et dont 16% des effectifs sont féminins, est un outil puissant de la politique de Défense et de Sécurité globale du pays. Enfin, avec pour objectif de défendre les valeurs, les populations et les intérêts de la France, les piliers de la stratégie militaire sont : la connaissance et l’adaptation ; la dissuasion nucléaire par les SNLE et les avions Rafale ; la protection, la prévention et l’intervention. La prochaine session de conférences-débats, consacrée à la géopolitique, aura lieu au printemps.

Le samedi 10 novembre au soir, huit élèves volontaires — Jade, Léonie, Lisa, Louen, Rose-Hélène, Manon, Solange et Sterenn — ont participé activement à la commémoration du centenaire de l’armistice de 1918 et à l’hommage aux morts pour la France en 2018. C’est ainsi que Lisa, Louen et Solange ont prononcé l’appel aux « morts pour la France ». L’ensemble de la cérémonie, exceptionnelle en rigueur et en émotion, sera repris en classe afin de mieux cerner les relations entre les commémorations, la mémoire et l’histoire issue de la recherche et enseignée.

Les élèves volontaires et la délégation de la frégate “La Motte-Picquet” lors de la cérémonie du centenaire du 11 novembre.