Le numéro 21, “Qu’apprend-on quand on apprend des langues ?” est paru.

Avec cette dernière livraison, l’aventure éditoriale d’Atala prend fin, après un quart de siècle d’activité.

Un supplément à ce dernier numéro (“ATALA JACTA EST) procède, en forme de conclusion, à une manière de retour critique sur l’expérience collective d’une revue née et abritée dans un lycée de classes préparatoires et mue par le seul souhait d’aider à penser d’une manière aussi exigeante que possible les questions de la production et de la transmission des savoirs académiques.

Le comité de rédaction remercie très chaleureusement tous ceux, auteurs, lecteurs et collaborateurs qui ont rendu possible ce long parcours.